ABIBAC

Réunion d’information aux élèves de 3ème et à leurs familles sur la section franco-allemande Abibac

JEUDI 10 MARS 2022 à 18h en visioconférence.

Cliquez sur le lien suivant pour vous connecter :

cvirtuelle.phm.education.gouv.fr/ddyuln9ruhf2

 

 

ABIBAC

 

Témoignages d’élèves

Reportage sur France 3:

Le regain de l’allemand chez les lycéens à Saint Quentin

Fillière Abibac allemand à Saint-Quentin
Intervenants : Julien Bocq, élève de Seconde Abibac ; Guillaume Starck, élève de Seconde Abibac ; Matthieu Bauduin, professeur d’histoire-géographie ; Camille Chrétien, élève de Seconde Abibac ; Yvonne Pécheux, professeure d’allemand ; archives du 22 janvier 1963 et du 16 avril 2017 – Equipe : PATINEC Dominique, CORSELLE Nicolas, LE FUR Sébastien

La filière Abibac est proposée dans plusieurs lycées picards. Depuis la rentrée de septembre, à Saint-Quentin, des élèves venus de petites communes rurales de l’Aisne, ont intégré cette classe spéciale en seconde. Ils sont sept à suivre des cours sur mesure en allemand et en histoire-géographie au lycée Henri Martin, à raison de six heures par semaine.

Pratiquant la langue de Goethe depuis la sixième, plusieurs d’entre eux espèrent travailler plus tard en Allemagne, comme l’explique Camille : « Moi, je veux être professeur de français ou d’histoire en Allemagne. Ce n’est pas les mêmes mentalités. Ils sont beaucoup plus ouverts. Ils sont plus respectueux de ce qui les entoure ».

Après les conflits …la paix

Alors que ces élèves sont résolument tournés vers l’avenir, dans leur lycée, un monument rappelle le passé tumultueux des deux nations. Il est dédié aux élèves tombés pendant les deux guerres. 
Ce 22 janvier, était célébrée la journée franco-allemande. Il y a 55 ans, le général de Gaulle et le chancelier Adenauer s’étreignaient à l’occasion de la signature du traité de l’Elysée. 
D’autres accolades et cérémonies suivront. 
En avril 2017, François Hollande se reccueille dans un cimetière allemand pour le centenaire de la bataille du chemin des Dames. La lettre d’un soldat est lue par un élève d’Abibac. 

Le nombre des germanistes en hausse

Dans l’académie, 138 élèves ont intégré la filière Abibac, à Château-Thierry, Saint-Quentin, Beauvais et Amiens.
Dans les collèges et lycées, 28 740 élèves apprennent l’allemand. Après des années de baisse, les effectifs ont grimpé de 5% en deux ans. 

Source de l’article: FRANCE3 REGION tout droits réservés