Le français

Le français en Lettres Supérieures

 

Objectifs de la formation* :

L’enseignement du français en classe de Lettres Supérieures a pour objectif d’étendre, de consolider et de structurer les connaissances acquises dans les classes secondaires afin de constituer, par l’intensification des lectures et la pratique systématique des exercices de l’explication, du commentaire et de la dissertation, une culture littéraire fondamentale pour les étudiants, quelle que soit leur spécialisation ultérieure.

Cette première année doit également favoriser l’acquisition de méthodes de travail particulièrement nécessaires pour aborder la seconde année, centrée sur la préparation directe des concours. L’apprentissage méthodologique vise à faire acquérir la maîtrise des différents exercices types, écrits et oraux, les compétences d’analyse et d’interprétation des textes littéraires, la capacité à construire une argumentation écrite.

 

Le programme demeure libre ; mais l’enseignement des lettres doit obéir à une logique historique et générique en fonction d’un projet annuel établi par le professeur. Ainsi seront pris en compte des éléments d’histoire littéraire et d’histoire des idées. Grâce à cette perspective historique seront particulièrement mis en évidence les notions de mouvement littéraire et culturel, les phénomènes de continuités et de ruptures esthétiques, de filiation ou d’influences. L’étude des œuvres et des extraits choisis s’inscrira dans cette démarche.

L’enseignement des lettres en hypokhâgne vise également à cultiver et à informer la lecture des oeuvres en faisant acquérir aux étudiants les connaissances indispensables en matière de poétique des genres et de stylistique, notamment en mettant l’accent sur les caractéristiques et les problèmes spécifiques du roman, du théâtre, de la poésie et de l’essai. Cet apprentissage doit conduire les étudiants à une lecture problématisée et une analyse cohérente et pertinente des textes.

Les exercices seront pratiqués régulièrement à l’écrit et à l’oral : explication de texte, commentaire composé, dissertation portant sur une œuvre particulière ou sur une question de littérature générale, à quoi pourront s’ajouter occasionnellement des contrôles des connaissances, des analyses de sujet ou divers autres exercices ponctuels selon les besoins.

 

Ces diverses formes de travail ont pour objet de permettre aux étudiants de se forger une  culture littéraire, de s’interroger sur la nature et la fonction des textes littéraires,  et, au-delà, de cultiver les qualités de rigueur, de précision et de réflexion qu’ils auront à mettre en œuvre dans la suite de leurs études.

*d’après l’arrêté fixant les objectifs de formation de la première année des classes préparatoires de letters supérieures.